Notre action pour les seniors

25% des Briançonnais ont plus de 60 ans et 10% plus de 70 ans. Si bien vieillir est un art, la Ville le cultive en offrant à ses aînés les conditions propices à une retraite épanouie.

 

 

Publié le 10 mai 2019

INTERVIEW
Mireille Fabre, élue déléguée aux personnes âgées

 

mireille_fabre.jpg

 

 

 

    une société se juge à la manière
    dont elle traite ses anciens

 

 

 

 

 

Y a -t-il un service «  seniors » à la mairie ?
La Ville s’occupe des seniors à travers le CCAS. On s’adresse aux retraités dès 60 ans. Mais nos bénéficiaires sont souvent plus âgés.

 

Que fait la Ville pour les personnes âgées ?

Elle mobilise d’importants moyens à la fois pour organiser des animations et pour favoriser le maintien à domicile.  Car continuer à vivre chez soi, en étant bien entouré, c’est le souhait de la majorité des seniors. Nous proposons donc des services de portage des repas et d’aide à domicile.

 

Comment expliquez-vous le succès du portage des repas ?

Les plats sont bios et leurs prix alléchants. Depuis 2015, on a mis en place un tarif progressif : 80% des bénéficiaires ne déboursent plus qu’entre 3€ et 4,50€ par repas, contre 8,32€ auparavant. En 2018, on a renforcé l’équipe de livraison. Les agents ont désormais le temps de discuter avec les aînés, de mettre les plats à chauffer et de mixer la viande si nécessaire. Ce temps de présence est essentiel. C’est parfois le seul moment d’échange dans la journée pour les personnes âgées. 

 

Quel est le rôle des aides à domicile ?

Il est crucial. Et varié ! En plus du ménage et des courses, elles proposent des promenades, de la lecture, de l’accompagnement à des rendez-vous extérieurs…Et grâce aux formations financées par la Ville, certaines animent même, depuis peu, des ateliers d’art thérapie. Les aides à domicile incitent les seniors à sortir de l’isolement, à déjeuner au centre Lepoire, à participer aux activités collectives en réservant au besoin la navette gratuite du CCAS. Elles ont une relation privilégiée avec les aînés. Au moindre doute sur leur état, elles alertent les équipes du CCAS qui évaluent la situation et activent le cas échéant le réseau de prise en charge départemental.  Vigilance et bienveillance sont au cœur de notre démarche.

 

Seniors – Les chiffres*

  • 523 000 € de budget alloué par le CCAS aux seniors
  • 10 774 repas livrés à domicile
  • 113 bénéficiaires du service d’aide à domicile
  • 12 aides à domicile

*pour l’année 2017

 

À lire aussi

Infos +

Partager cette page